Articles les plus consultés

lundi 6 octobre 2014

Revue des services de carnets d'adresse en ligne


Vous vous souvenez du petit "incident" avec Edward Snowden ? Ca m'a fait penser à des problèmes de sécurité que pourrait rencontrer une entreprise qui placerait des informations confidentielles sur un service de Cloud, comme Gmail ou l'iCloud. Peut-être que nous devrions reconsidérer où nous mettons nos précieuses et sensibles informations de contacts sur le cloud. Si vous l'utilisez juste pour des raisons spécifiques mais triviales, vous pouvez choisir un service gratuit comme Zexer.
1. Yahoo! - Ce service de contacts est toujours là et dispose d'une interface web pour OS X, OS et Android. Pour l'utiliser avec Windows et Outlook, vous aurez besoin d'un plugin comme EVO Collaborator for Outlook.

2. iCloud - Ce service de carnet d'adresses est très bien pour les machines Apple. Il y a un panneau de contrôle de l'iCloud mais il a quelques bugs (comme on a pu le voir récemment avec le piratage du compte de célébrités). Si vous voulez utiliser la fonction rappel pour les anniversaires, un iPhone est ce qu'il vous faut.

3. fruux (Allemagne) - Ce service a une bonne interface web et fournit des tutoriels pour savoir comment le faire fonctionner avec différentes plateformes.

4. QQ et 163 (Chine) - Si vous êtes en Chine, vous pourrez toujours compter sur ces deux services.

5. Google - Pourquoi est-ce que Google est toujours sur la liste ? Parce que Gmail marche toujours avec les appareils Apple et Android. Si vous êtes une des victimes de Google Calendar Sync et d'Outlook, alors vous pouvez toujours survivre en faisant la synchronisation avec un plugin d'un logiciel tiers comme EVO Collaborator for Outlook.

Si vous avez pris l'habitude d'utiliser plus d'un service avec Outlook, alors vous pourriez vouloir essayer EVO Collaborator for Outlook. Il est compatible avec tous les services mentionnés ainsi qu'avec un certain nombre de plateformes CardDAV/CalDAV comme EVO Mail Server, OwnCloud, Zimbra, SabreDAV etc.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire